Je viens de changer le nom de ma page  « Sons de guérisons » et  l’ai renommée « Guérison de l’âme » – car c’est de cela dont il s’agit .
Je m’en voudrais d’induire en erreur certaines personnes. Bien sur, les Sons vont nous aider à retrouver la santé, et pas forcément à guérir d’un handicap.
Je suis convaincue que par la Grâce de la Source, de Dieu, de l’Energie Suprême (prenez le terme qui résonne le mieux pour vous), tout est possible, la guérison instantanée, même un handicap. Dans ce cas, ma question est : où en êtes-vous avec la FOI ? je ne parle pas ici de religion, je parle de la croyance viscérale en une Energie divine, en une Vie divine, en dehors de toute connotation religieuse !

Je me sentirai complètement infatuée et irresponsable si je disais aux gens que je peux les « guérir ».  Je  suis un relais des énergies spirituelles, avec les outils qui me sont donnés au quotidien. J’aide à éveiller et stimuler les forces d’auto-guérison de chacun.e sur le plan physique et vital, mais l’essentiel reste dans l’harmonisation du corps, de l’âme et de l’esprit, incarné dans ce corps. Et du niveau de conscience de la personne elle-même. Et sera ce qui est juste / justesse pour chacun.e.

La maladie est un appel de l’âme – un signal que quelque chose ne va pas dans notre mode de vie, au sens large du terme. Il n’y a pas de baguette magique pour guérir, surtout maniée par quelqu’un d’autre – Bien sur qu’il y a des guérisons avec toutes sortes d’approches – mais si, seuls les symptômes sont guéris, sans remise en question personnelle, sans prise de conscience, sans comprendre ce qui nous a amené à cet état physique, je préfère parler de rémission ! et non de guérison –
Car la maladie (le mal a dit) cherche à nous éveiller !  Et à nous ramener dans le SENS de notre vie sur cette planète Terre : sa direction et sa signification !

Avant de se manifester sur le plan physique, la « maladie » chemine silencieusement – elle provient de nos pensées, « nos façons de penser » qui entrainent des états émotionnels négatifs, peut-être destructifs, qui finissent par nous dévitaliser et c’est seulement là que les symptômes physiques vont commencer à s’installer.
Si nous choisissons une approche globale,incluant nos corps visible et invisibles, pas seulement le corps physique, – si nous nous faisons aider avant que cela n’atteigne nos organes – si nous acceptons le regard sur nous-mêmes et notre mode de vie que cela implique, alors, bien souvent, il n’y aura pas de maladie physique.  Le plus souvent,  les personnes me consultent, à
pendant le processus, avant que les atteintes organiques ne se soient installées. Et en général, elles ne s’installent pas !
A moins que ce ne soit une épreuve prévue dans notre plan de vie, épreuve convenue avec nos guides avant de nous incarner, pour nous faire évoluer. Mais si nous sommes sur un chemin d’évolution, la maladie alors sera peut-être plus légère – on en sortira plus rapidement que d’autres personnes qui sont dans le déni de ce qui les a amenées à cet état.

Donc OUI les Sons peuvent nous aider à guérir, en réveillant, nos forces d’auto-guérison, en nous apaisant et nous stimulant en même temps,  en nettoyant nos mémoires cellulaires, en rétablissant le lien avec notre Être profond, notre Enfant de Lumière intérieur, en nous réconciliant avec notre nature divine ! En incarnant notre Dharma, dit on en Inde.

Mais NON s’il n’y a pas prise en charge personnelle, et de responsabilisation de la personne concernée ! Et si cette personne « attend » que tout vienne des autres,  thérapeutes inclus, sans se prendre en main, évidemment aidée des thérapeutes, alors, il y a de forts risques, qu’il y ait peu de résultats !

Et souvent, quand la personne est soignée = sois niée, tout cela ne lui est ni demandé ni expliqué. D’ailleurs chacun a le choix de préférer « être sois-niée »  (l’appel de son âme à travers les symptômes sont niés) que de se responsabiliser en se remettant en question.
Se responsabiliser ne veut pas dire plonger dans des approches verbales en s’immergeant dans les souvenirs (sauf s’ils remontent comme des bulles de savon, sans effort, sans recherche) ou se culpabiliser.  Rappelons nous, chaque parcelle de notre corps porte l’histoire de notre vi , celle-ci,  et probablement, de plus anciennes, y compris les héritages génétiques et trans personnels.

Un développement merveilleux et opérationnel se fait avec des approches vibratoires, des approches quantiques SANS INTERVENTION DU MENTAL .
J’en témoigne après 25 ans de pratique thérapeutique vibratoire et quantique, même si la parole est toujours présente au début et à la fin de la séance, mais l’essentiel de la transformation est ailleurs : dans la vibration sonore ou autre et aujourd’hui on va plus loin avec le vibral !
Merci de votre attention et à bientôt – Il y a tant à dire autour du soin et de la guérison !
Et du SON !!!
Votre cadeau Sons audio

Votre cadeau Sons audio

Voulez-vous recevoir notre relaxation sonore : Bols tibétains et bol de Cristal ?
Votre email et cliquez sur je le veux

You have Successfully Subscribed!